Messe de la Toussaint

Mercredi 31 Octobre - Messe anticipée de la Toussaint

Eglise Saint Jean à 18h. 

Jeudi 1 Novembre

Eglise Saint Sauveur à 8h45

Eglise Saint Michel à 10h45

Eglise Saint Gilles à 10h45 et 18h30

Eglise Saint Pierre à 11h.

Edito - Octobre

« Réjouissez-vous et soyeux heureux.»

« Réjouissez-vous et soyeux heureux. » Dans les difficultés qui sont les nôtres aujourd’hui, cet appel du Pape François à nous réjouir et à être heureux à la suite du Christ, sonne comme un appel lumineux à la sainteté et à la conversion. Chaque 1er novembre, chaque Toussaint, l’Église honore la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.

Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés comme témoins, l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres nous ont également vécu dans la  délité à l’Evangile et au service de tous. C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus. Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que nous sommes tous appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inatendus, mais tous accessibles.

La sainteté n’est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ à la suite de leur baptême. Nous pourrions être tentés de penser que la sainteté est réservée à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires : les prêtres ou les religieux, en particulier. Il n′en est pas ainsi, afirme le pape François. Nous sommes tous appelés à être des saints et à offrir notre témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes.

La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous. Elle nous montre l’actualité de la Bonne nouvelle et la présence agissante de l’Esprit Saint parmi les hommes. Témoins de l’amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement. Ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain. Ils le sont devenus dans leur humanité avec leurs réussites ou leurs échecs.

La Toussaint a été longtemps célébrée à proximité des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. Ce lien avec ces deux grandes fêtes donne le sens originel de la fête de la Toussaint : goûter déjà à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l’espérance de la Résurrection.

Père Laurent Berthout